FR Source phrase
Translation EN

synonyms

noun
despotisme dictature

variants

noun
  • tyranny tyrannie

examples

  • Entre le gouvernement d’un seul, qui peut être la tyrannie d’une brute féroce, le suffrage restreint qui est un bâtard de l’injustice et du tremblement, et le suffrage universel, émanation directe de toutes les ignorances, de toutes les convoitises, de toutes les bassesses de l’animal humain sans culture, un homme éclairé ne doit avoir que de très vagues sympathies.
  • Non seulement il s’agissait d’affronter des dangers fortuits et de braver le glaive des lois, mais on était obligé de vaincre en soi l’empire des habitudes régulières, l’autorité de la famille, la tyrannie des coutumes domestiques, l’opposition de la conscience, les terreurs et les devoirs du chrétien.
  • Le livre précédent fut écrit sous la tyrannie expirante de Bonaparte et à la lueur des derniers éclairs de sa gloire: je commence le livre actuel sous le règne de Louis XVIII.
  • L’homme qui ne donne aujourd’hui l’empire du monde à la France que pour la fouler à ses pieds, cet homme, dont j’admire le génie et dont j’abhorre le despotisme, cet homme m’enveloppe de la tyrannie comme d’une autre solitude; mais s’il écrase le présent, le passé le brave, et je reste libre dans tout ce qui a précédé sa gloire.
  • Un vaccin contre le cancerLe vaccin est sûr et efficaceFausses couches, de Facebook à la réalitéL’inquiétant tic-tac de l’horloge biologiqueLes mutilations génitalesLa tyrannie de la beautéPostfaceNotesBibliographieLes TroublesbipolairesDr Candida FinkJoe KraynakAdaptation française parDr Élie HantoucheLes Troubles bipolaires pour les NulsTitre original : Bipolar disorders For Dummies« Pour les Nuls » est une marque déposée de John Wiley & Sons, Inc.
  • Tourgueneff jeune, ardent, libéral, élevé en pleine province, dans la steppe, ayant vu le paysan chez lui dans ses souffrances et ses effroyables labeurs, dans son servage et sa misère, était plein de pitié pour ce travailleur humble et patient, plein d'indignation contre les oppresseurs, plein de haine pour la tyrannie.
  • Ces lieux immortalisent à la fois la saleté du cynique, l’impudence de l’athée, la tyrannie du despote et la gloire du soldat.
  • Tourgueneff, jeune, ardent, libéral, élevé en pleine province, dans la steppe, ayant vu le paysan chez lui, dans ses souffrances et ses effroyables labeurs, dans son servage et sa misère, était plein de pitié pour ce travailleur humble et patient, plein d’indignation contre les oppresseurs, plein de haine pour la tyrannie.
  • Je suis prêt à le faire encore dans l’avenir et à courir tous les risques dans cette lutte contre la tyrannie communiste parce que l’intérêt des peuples de Russie et celui des forces progressistes du monde entier l’exigent.
  • Elle exerça d’abord sa tyrannie sur la maison, puis sur leur domaine de Tysons Corner en Virginie.

diluyentes autografiada rechts [hanter ritzt cartedevoeux nevando cennet snedker