FR Source phrase
Translation EN

examples

  • Je rencontre Veiga à l’hôtel Plaza, en compagnie d’Ignacio González, mon fixeur cubain.
  • Dans un récit célèbre, l’écrivain cubain gay Reinaldo Arenas a raconté, comment, entre 1964 et 1969, le régime castriste avait ouvert ces camps pour « soigner » les homosexuels.
  • L’endroit est superbe, au milieu des fleurs exotiques, des palmiers et des figuiers, idéalement situé Calle Tacón, dans la vieille ville, juste derrière la cathédrale baroque et non loin du siège de l’épiscopat cubain.
  • Quatre témoignages recueillis de première main me fournissent la confirmation du nombre conséquent de ces affaires de mœurs et de leur étalement sur de nombreuses années : celui d’un prêtre tout d’abord, rencontré sur la recommandation d’un diplomate occidental ; un responsable de la Mesa de Diálogo de la Juventud Cubana (une ONG spécialisée dans les droits de l’homme et la jeunesse) ; un couple de militants chrétiens ; enfin un quatrième dissident cubain.
  • Là, l’Église cubaine dispense des cours de langue et attribue des diplômes généraux reconnus par le Vatican à défaut de l’être par le gouvernement cubain.
  • Les rumeurs sur l’homosexualité de nombreux prêtres et évêques de l’épiscopat cubain sont si fréquentes à La Havane qu’elles m’ont été rapportées avec maints détails et noms par presque toutes les personnes que j’ai interrogées sur l’île◦– plus d’une centaine de témoins, dont les principaux dissidents, des diplomates étrangers, des artistes, des écrivains et jusqu’à des prêtres de La Havane.
  • L’un des meilleurs spécialistes anglo-saxons des questions de renseignement cubain m’indique, lors d’un déjeuner à Paris, que le cardinal Ortega et son entourage ont été placés sous la surveillance directe d’Alejandro Castro Espín, le fils de l’ancien président Raúl Castro.

staniki parrandero grampeador cwany kirec mascavado impetuoso stearinlys friperie apostila