FR Source phrase
Translation EN

examples

  • À la fin de l’année scolaire au collège Pascal, où j’ai surtout perfectionné mes plongeons dans les buts où je règne, le médecin me diagnostique une faiblesse aux poumons, une primo-infection.
  • Pour un diagnostic de manie chez les adultes, le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM) exige qu’un épisode maniaque dure au moins une semaine complète ou nécessite une hospitalisation.
  • Le message à retenir, c’est la rigueur de la démarche diagnostique et la référence systématique aux manuels officiels.
  • Il a toujours peur qu’on lui diagnostique non pas quelque chose de grave, mais quelque chose de très grave.
  • Il y a trois mois, affaissement soudain du sol à l’extrémité de la cour de récréation, la directrice affolée appelle la mairie qui appelle les techniciens qui appellent une entreprise, les parents d’élèves s’inquiètent en voyant le goudron de la cour enfoncé comme sous le choc d’une météorite, on pose des barrières, on diagnostique une fuite de canalisation qui a fragilisé, miné le sous-sol et, quatre jours plus tard, on profite du week-end pour ouvrir la cour, creuser une tranchée ; en fait, il faudra près d’une semaine pour venir à bout de cet effondrement, les gamins passaient leur temps agrippés aux barrières, à vingt mètres des ouvriers, comme au spectacle.
  • Le manuel américain « Diagnostique et statistique des troubles mentaux » (DSM)Quand un médecin aux États-Unis diagnostique une maladie mentale, comme le trouble bipolaire, il se repose principalement sur le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM) de l’American Psychiatric Association (APA).
  • Certaines ont des douleurs dès le début de l’adolescence, mais c’est moins fréquent et on diagnostique rarement une endométriose avant 19 ans.
  • Aux États-Unis, les médecins consultent le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM).
  • Quand on vous diagnostique une mycose et qu’on vous prescrit un traitement antifongique, il est important de respecter les recommandations du médecin ou du pharmacien.
  • Il y a une quinzaine d’années, un traitement à base de Dépamide a été introduit par son psychiatre, mais sans qu’aucune précision diagnostique ne soit mentionnée à la patiente.
  • Sur la scène, le médecin diagnostique et prescrit, les thérapeutes conseillent et forment, et votre proche se bat contre des épisodes thymiques.

nya lutikka picadientes maroufler adorabile suturer fenolftaleino angestellte empirisme trabajar